Reinhard Maximilian Langer.jpg

Reinhard Maximilian Langer

Assesseur et coordinateur pour le Bade-Wurttemberg

"L'implication des jeunes dans la communauté en discutant, en façonnant et en décidant, contribue de manière significative au renforcement de notre système démocratique."

En tant qu'étudiant en droit, en plus de mon engagement politique, je suis un skieur passionné et j'aime faire de la musique. Avec mon violoncelle et ma contrebasse, j'ai joué dans divers orchestres, dont un orchestre européen aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. Je sais donc combien un échange européen est enrichissant pour le développement individuel.

 

Mon engagement politique au sein de la Junge Union a commencé lorsque j'avais 14 ans. Là et aus sein du conseil des jeunes de ma ville natale, Schwäbisch Gmünd dans le Bade-Wurttemberg, j’ai pu grandir politiquement.

Initialement en tant que président du conseil local des jeunes et de l'association de la ville de la Junge Union Schwäbisch Gmünd, je suis impliqué au niveau du Land dans l'organisation faîtière des conseils locaux des jeunes du Bade-Wurtemberg depuis janvier 2018.

Au sein de l'organisation faîtière, je travaille depuis plus de trois ans en tant que président pour la création et la mise en réseau de et entre les représentants des jeunes. À cette fin, je travaille régulièrement en collaboration avec des représentants de l'Association des villes et municipalités, de l'Agence nationale pour l'éducation civique, du gouvernement de l'État et d'autres acteurs de la participation des jeunes.

En tant que Land avec la participation normalisée des jeunes dans le statut municipal, une demande mise en œuvre par l'organisation faîtière des conseils municipaux des jeunes du Bade-Wurtemberg et le plus ancien conseil municipal des jeunes d'Allemagne, le Bade-Wurtemberg établit une norme élevée dans le domaine de la participation des jeunes. J'aimerais continuer à développer cela avec l'initiative et l'organisation faîtière des conseils de la jeunesse.

Depuis le printemps 2021, je fais partie du conseil consultatif du projet "RABus" de l'Institut de recherche sur la technique automobile et les moteurs de véhicules (FKFS) et du ministère des transports du Bade-Wurtemberg.